Sunday, April 21

Fibromyalgia, Music and Livelihood – Vivre, la musique et la fibromyalgie

Ready or not….
I am currently practicing a variety of repertoire, and I have been wanting to make a recording of at least one tune for several weeks. Not done yet because I just don’t feel musically ready…. then I started thinking, professionals (or even performing amateurs) have scheduled concerts on set dates: they don’t have the luxury of not feeling ready! So I figure, for the sake of tracking an amateur’s life, I should produce recordings even when I don’t feel ready: that would track my progress much more authentically.
…Well, mounting pressure at work and surprize opportunities just left me no time over the past few weekends!
Paré, pas paré…
Je travaille actuellement un répertoire varié et je veux enregistrer au moins une pièce depuis plusieurs semaines. Ceci n’est pas fait parce que je ne me sens pas prêt, musicalement… mais j’y songe, les professionnels (et amateurs qui jouent sur scène) ont un agenda de concerts fixe, donc n’ont pas le luxe de ne pas se sentir prêt! Je me dis donc que je devrais enregistrer même lorsque pas prêt: cela ferait témoignage plus fidèle de mon dévelopement.
… b’en, la pression montante à l’ouvrage et des opportunités-surprisene m’on simplement pas laissé le temps ces dernières semaines!
IMS and physical Update:
The blog is also supposed to encourage people by tracking my battle against chronic pain ad fatigue. So here goes instead of music!
REMARK: what follows is a really happy and encouraging story!
SIM et situation physique:
Ce blogue veut encourager le monde en suivant ma lutte contre la douleur chronique et la fatigue chronique. Alors allons-y à la place de la musique!
REMARQUE: ce qui suit est une histoire vraiment heureuse et bourée d’espoir!
Fibromyalgia on the rise
More and more people are complaining of being always tired and pains that just don’t go away, no matter what they do and despite any amount of medication. When this persists for more than some months, and when medical science can’t find anything wrong (no infection, no injury, no congenital condition), they call this “fibromyalgia”: tight, tough painful muscles. This is usually accompanied by always feeling tired, although the condition of chronic fatigue could be either independent or the result of exhaustion from endless pain.
This is becoming apparent in all walks of life, but mostly people who either sit down at a desk all day or who wear down their bodies. I have been living with nonstop pain for 12 years now, at times so bad I could barely walk a hallway….. remember, there’s nothing wrong with me! (At least, nothing out of the ordinary for my age.)
La fibromyalgie arrache
le poil à la bête
De plus en plus de gens se plaignent d’avoir mal partout et d’être toujours fatigués en dépit de tout médicament. Quand ceci dûre plus de quelques mois et quand la médecine n’identifie aucune cause (aucune infection, blessure ou condition), on utilise le mot “fibromyalgie”: muscles tendus, fibreux et douloureux. Ceci est souvent accompagné de fatigue chronique, mais il est incertain ci ce dernier est un syndrôme indépendent ou un épuisement dû au mal qui ne relâche jamais.
Ceci devient apparent dans tous les métiers et professions, surtout où l’on doit rester assis toute la journée ou qui usent le corps. Je vis avec cette douleur sans relâche depuis 12 ans, par bouts, j’avais peine et misère à simplement marcher le corridor….. rappel: il n’y a rien de mal avec ma santé! (Enfin, rien d’anormal pour mon âge.)
Mind over Matter:
Just like most sufferers of chronic pain, I have seen more than a dozen doctors plus a few physiotherapists and massage therapists over the years, some who “specialize” in chronic pain and I have tried a large number of pills that claim to relieve the condition: no luck! As with many people, it seems medication has very strong side effects with almost no benefit and these can actually prevent me from concentrating, thus possibly halting my professional career! Naturally, this is unacceptable: I (and many others) prefer to suffer the pain and the mood swings that go with it.
Consequently, I have seen statistics that show sufferers of chronic pain and fatigue develop severe depression leading to a suicide rate comparable to the death rate ascribed to diabetes! Believe me, I can relate to that.
The only other advice that medical science is capable of offering is relaxation, fitness and stress reduction.
L’esprit mène le corps.
Comme la majorité des souffrants de douleur chronique, j’ai vu plus d’une douzaine de médecins et quelques physiothérapeutes et massothérapeutes (quelques-uns “spécialistes” en douleur chronique) et j’ai essayé toutes sortes de pillules qui prétendent soulager la condition: rien à faire! Histoire commune, aucun bénéfice évident et effets secondaires puissants qui m’enlèvent la concentration, menaçant ma profession! Bien sûr, inacceptable: comme tant d’autres, je préfère accepter la douleur et les sautes d’humeur qui s’ensuivent. Par conséquent, j’ai vu des statistiques qui montrent qu’un nombre de souffrants développe une dépression sévère qui mène à un taux de suicide semblable à la mortalité lié à la diabète! Croyez-moi que je comprend pourquoi. Tout ce que peut ajouter la science médicale est la relaxation, la forme physique et la réduction du stress.
IMS, Tai-Chi and Foam Rollers
For the past couple of years, Providence has smiled on me and lead me to an amazing physiotherapist and gym trainer. They started me on a journey that does work: a discovery of activity and markers to predict near full recovery, possibly even become strong and athletic again. The key activities that, for me, accomplish this are:
  1. Gunn-IMS (Intra-Muscular StimulationPointer vers le haut) lengthens muscles, relieving tension that compresses nerves.
  2. Tai-Chi promotes mobility of the joints and nerves and promotes strength in stabilizer muscles (usually neglected at the gym)
  3. Foam Rollers (Pointer vers le haut) release myofascial knots in the muscles, promoting relaxation and regenerating sleep.

SIM, tai-chi et rouleaux
Depuis quelques années, la Providence m’a mené à des entraîneurs une physiothérapeute formidables. Ils m’ont mis sure une piste qui fonctionne pour vrai: une découverte d’activités et d’étalons qui prédisent un retour à une forme solide et possiblement une vie athlétique. Les activités qui m’aident le plus sont
  1. SIM-Gunn (Stimulation Intra-MusculairePointer vers le haut)  rallonge les muscles, soulageant la pression sur les nerfs
  2. Tai-chi favorise la mobilité des articulations et des nerfs et renforce les muscles stabilisateurs (négligés par le gymnase)
  3. Rouleaux de mousse (Pointer vers le haut) défont les noeuds dans les muscles, favorisant la détente et le sommeil réformateur.

Results as they stand today:

  • Saturday morning headaches:  gone! Posture when standing and sitting.
  • Wrist and forearm pain & weakness: gone, but need to strengthen.
  • Severe back pain while making breakfast: gone, but looming.
  • General stiffness and sensitivity to weather: still there but much more manageable.
  • dependency on pain medication: stabilized at 10% of what it was 4 years ago.
  • Use of vitamins supplements: restricted to basics for mood support.
  • Technical ability to play oboe: apparently no more limit other than time and concentration.
  • Ability to stand and walk: from a few minutes to an hour.
  • Short breath & low stamina: still a problem.

Les résultats, mon état actuel :
  • Maux de tête du samedi matin : finis! Posture lorsqu’assis ou debout.
  • Douleur du poignet et avant-bras: finis mais besoin de renforcer.
  • Maux de dos sévères en préparant le déjeuner: parti mais le risque persiste.
  • Raideur générale et sensibilité à la météo: toujours là mais gérable.
  • Médicaments contre-douleur: stabilisé à environ 10% de ce que je prenais il y a environ 4 ans.
  • Suppléments vitaminiques: seulement les habituels pour aider avec l’humeur.
  • Habiletés techniques au hautbois: semble-t-il seulement limité par le temps et la concentration.
  • Abilité de marcher et me tenir debout: quelques minutes dans les années passées, environ une heure maintenant.
  • Piètre énergie et court de souffle: toujours le cas.